Retourner en haut du site
Copyright 2013 Xixi-Pub
Fermeture définitive de Xixi-Pub
>>> Plus d'informations <<<

Partagez | .
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Didi Farl
V.I.P
Very Important Person

V.I.PVery Important Person

MessageSujet: Contexte   Jeu 15 Nov - 20:15


Introduction
L'univers. Le monde tel que nous le connaissons n'existe pas ici. Ce monde est totalement imaginaire, il ne faut pas craindre d'oublier tout ce que vous pensiez savoir pour découvrir de nouvelles choses et la vérité de cette histoire. Une histoire ? Mais laquelle ? Celle d'Ozdrayus, univers unique conçu pour l'évasion et le développement de l'imagination. En tout cas c'était le but de ceux qui l'ont créé.

Chapitre 1: La Genèse

Les créateurs... ces êtres uniques dont personne ne sait rien. On les nommait les Gardiens, maîtres des bases de l'existence et de tout ce qui nous entoure.

Nous sommes sur la Lune. Considérée comme une planète à elle-même, ce lieu est celui des gardiens et de leurs créations : les ozdrayens. Avides de pouvoir, les gardiens étaient tous d'une arrogance et d'un narcissisme poussés à l'extrême. Tous ? Nous ne pouvons réellement l'affirmer car trois d'entre eux s'étaient éloignés du reste des leurs. Trois qui n'avaient presque pas créé, se contentent de gérer ce qui était de leur ressort. Ces gardiens formaient la Trinité, tous les connaissaient mais personne n'allait les voir car ce n'était pas autorisé. Personne n'avait droit de se rendre dans la demeure d'un gardien sans avoir, au préalable, son accord. Mais comment l'obtenir ? Pour cela il fallait prendre une sorte de rendez-vous avec les milices qui se trouvaient devant leur territoire.

Le temps passa et les autres gardiens commencèrent à croire que la Trinité se moquait d'eux, se prenant supérieur aux autres. Alors, tous ensemble, ils créèrent quatre planètes: Andevam, Estriya, Gamaroth et Sworim. Suite de leur création, ils y posèrent des races. Chacune d'entre elles venait d'un gardien et tous voulaient les faire parfaits, sans maladie et sans temps pour les arrêter. Alors aucun des Gardiens ne parla à la Trinité de tout cela et les êtres des planètes vécurent éternellement. Jusqu'à ce que la Trinité se rende compte de ce qui se passait. Le gardien de la Mort et celle du temps, deux des membres de la sainte Trinité, se sentirent trahis car personne ne les avait avertis. La gardienne du temps décida de faire vieillir toute personne vivant sur les planètes. Et celui de la Mort imposa un temps d'arrêt à leur activités en ce monde. Ils ne furent plus immortelles.

Les gardiens avaient créer les planètes furent déçus et demandèrent pourquoi un tel choix. Ce fut le dernier gardien qui répondit à cela. L'équilibre du monde ne permettait pas à tout le monde de vivre, il fallait savoir pleurer et perdre des êtres chers aussi. La Trinité était sans appel, il fallait imposer des règles de vie et de mort, de temps et de repos.

C'est ainsi que les gardiens surveillèrent leurs petites progénitures, sauf que la gardienne des conflits aimait lancer des piques à droite et à gauche, pourquoi ? Car elle n'était pas parvenue à créer une races acceptée des autres gardiens. Sa progéniture était rejetée et c'est la gardienne des dimensions qui les expédia dans un autre univers. Puis, avec le temps, l'amusement de la gardienne des conflits devint de la rage, elle lança des conflits entre gardiens. La gardienne des dimensions et celle du temps étaient les seules à pouvoir empêcher cela, connaissant mieux que quiconque celle des conflits: leur soeur.

De part une nuit sans bruit, alors qu'aucun gardien ne s'y attendait et ne le sache, les triplées se permirent ce qui avait été interdit: fusionner entre elles. Les trois ne devinrent plus qu'une et c'est à cause de cela que tout allait être détruit. Le monde tel que tous les êtres connaissaient allait disparaître.

Chapitre 2: La défaillance

C'est à la suite de cela que le monde des gardiens devint des plus étranges. Les trois soeurs ne furent plus vues par qui que ce soit et l'ultime gardien de la trinité s'était enfermé chez lui, refusant que quiconque n'y entre. Le gardien de la Mort en fit de même, il ne laissa personne venir le voir. Ils s'exclurent à eux seuls. De nouveaux êtres firent leur apparition. Ils dirent être les enfants du gardiens de la Mort et aussi du gardien du Destin. Les deux exclus venaient de créer leur descendance.

Ces êtres prirent place dans le monde des Gardiens. Acceptés, ils se contentaient de vivre leur vie sans pour autant avoir une quelconque influence et autre. Leur existence passait inaperçue.

La nuit était douce, l'air frais mais pas trop. Un grondement puis un bruit lourd résonna. Les gardiens et leur enfants se réveillèrent en sursaut, sauf pour ceux qui étaient en lien avec la Mort et le Destin. Les enfants du gardien du Destin: Ezor et Ozrël arrivèrent en tenues de combat, suivit de près par Belarus, le fils du gardien de la Mort. Leurs pères ne se montrèrent pas. Les autres gardiens et leurs enfants comprirent que quelque chose se tramait, ils s'activèrent donc à s'armer et se mettre en place pour le combat. Mais qui aurait pu s'attendre à cela ? Qui aurait pu croire que ce drame se produirait ?

La gardienne du temps, des dimensions et du conflit arriva avec elle des milliers de créatures des plus étranges et effrayantes aussi. C'était les enfants du conflit, des monstres sans âme, des choses ne faisant qu'obéir à leur maître sans comprendre quoi que ce soit. Le combat commença alors. Le conter ne servirait à rien, tellement d'horreur et de tristesse s'en dégagea... Tout ce qu'il faut en retenir est que les gardiens combattants perdirent la vie. Le Gardien de la Mort lui-même arriva pour combattre l'ex-gardienne de la trinité. Ils s'entre-tuèrent. Tous les enfants des gardiens perdirent aussi la vie. Et les monstres présents n'étaient plus. Un seul restait, un seul et c'était celui qui ne s'était jamais montré. Il sortit de son palais. Sa première fille Ezor était là, prosternée comme devant un roi, une épée dans le coeur... c'était ses derniers instants. Il s'approcha d'elle et l’allongeant au sol, lui retirant ce qui ne devait être dans son corps. La jeune femme pleurait, lui non. Il lui baisa le front et ajouta:

Excellent travail Ezor. La guerre est gagnée. Tes soeurs, celles que j'ai créées pendant cette longue guerre, ont fini les sauvegardes. Tu mérites ton repos et la vie que tu souhaitais.

Il reposa alors sa fille et la laissa mourir dans ses bras. Lorsqu'elle rendit son dernier souffle, il se dirigea vers le corps du gardien de la Mort, ce dernier aussi l'attendait. Aucun mot ne fut prononcer, mais un signe montra qu'ils étaient d'accord; il était temps. Le Gardien du Destin s'approcha de la gardienne des dimensions, du temps et des conflits, il mit sa main au dessus d'elle et une orbe se forma grâce aux lumières qui sortaient d'elle. Le gardien prit l'orbe contenant les pouvoirs de la gardienne et repartit vers son temple.

Une fois dans son temple, il s'approcha de quatre fils. C'était ceux de l’existence des planètes. Ses deux filles vinrent le voir avec des grands ciseaux en main et au signal de leur père, découpèrent ces fils. Les planètes moururent.

Chapitre 3: La Renaissance.

Il s'était écouler plusieurs jours maintenant depuis la destruction des planètes. Le Gardien du Destin et ses filles avaient fait maintes choses mais impossible de dire exactement quoi. Tout était dans un flou perpétuel. La seule chose possible de dire c'est que de nouvelles bobines furent installées. Il y en avait quatre, elles étaient gigantesques et une d'entre elle fut lancée. Toutes les données avaient été modifiées par rapport à celle du début et la nouvelle planète d'Andevam vit le jour.

Andevam accueillit les anges pour commencer. Ces derniers avaient gardé leur immortalité mais pas leur immunité aux maladies et autres blessures. Ils étaient désormais vulnérables. A la suite de leur naissance, les anges se virent divisés en deux de part leur religion. Certains ne croyant plus en Dieu, celui qu'ils prenaient pour le créateur unique, se rebellèrent et perdirent la blancheur de leur ailes pour que ces dernières deviennent aussi noires que l’ébène. Leurs esprits se perdirent et certains sombrèrent dans la folie la plus profonde. Les démons étaient nés. Et suite à cela, à leur unions entre eux, un autre type de démon apparut, ceux avec les ailes de chauve-souris. La nouvelle et dernière génération arriva parmi les démons. Puis, sans que personne ne s'en rende compte, une autre partie des anges s'éloigna de ses origines. Leurs ailes moururent avec le temps car ils ne s'en servaient plus. L'ancienne génération les avait encore un peu, ces ailes noires déformés par la douleur et la solitude, mais pas les nouvelles générations qu'ils créèrent. Les Vampires naquirent après les autres. Pourtant ils étaient anges au début. Ce peuple ne supportait plus la lumière, car le destin les avaient punis de leur trahison. Celle de ne plus croire eux aussi en leur créateur. Le destin leur donna aussi une soif de sang qui ne leur permettait plus de manger autre chose. Les vampires naquirent les uns après les autres avec cette malédiction. Cependant, la seconde génération n'avait pas les mêmes ailes. Lorsqu'un vampire transformait une personne en sa race, alors la malédiction agissait pour détruire tout ce qu'il y avait de leur ancien eux.

Une guerre sans relâche se fit entre les anges et les démons. Mais pas pour les raisons auxquelles ont pourraient croire. Les anges pensaient êtres les seuls sur cette planète avec les démons. Hors chacun des camps retrouvait des leurs morts. En accusant les autres, il était certain qu'une guerre éclaterait. Ce n'est qu'au bout de six mille ans que les leaders des Anges et des Démons comprirent qu'une autre race était présente. Elle ne vivait pas aussi longtemps qu'eux mais leurs dégâts étaient conséquents. Le nombre d'ange et de démon diminuait à cause de cela et de la guerre. Ce fut Lucifer qui découvrit ce qu'il en était en réalité. La véritable raison de la disparition de tant des leurs. Avec bien du mal, il parvint à faire éclater la vérité auprès des anges et de leur leader: Uriel. Une vieille histoire relit les deux êtres et là encore elle allait leur jouer des tours. La guerre cessa entre les anges et les démons, mais ces derniers voulaient désormais tuer les vampires, lançant une nouvelle guerre tandis que les anges cherchèrent plus à savoir d'où ils venaient et comment éviter un nouvel affrontement lourd en pertes.

Voilà la situation actuelle sur Andevam: les vampires et les démons se font la guerre tandis que les anges restent neutres et se rassemblent autour de leur nouveau chef: Amraël. Son frère, l'ancien chef Uriel a mystérieusement disparu sans que personne ne sache ce qu'il est devenu.

Chapitre 4: La suite de la Renaissance.

Après Andevam, ce fut le tour de Gamaroth. Cette planète était principalement rocheuse et emplie de volcans. Le Gardien du Destin y remit les premières créatures ayant vu le jour dessus: les dragons. Ces êtres étaient à la base des lézards ayant muté de manière très particulière. La magie les remplissait, leur donnant force, parole et capacité à prendre une forme nommée tergile. Pour des êtres humains, c'était une apparence humaine, mais eux la nommait tergile. Ils parcoururent le monde en quête de découverte et de connaissance. Ils étaient sages pour la plupart mais les jeunes restaient toujours très vifs et agressifs. Les dragons eurent droit à une longévité incroyable, en tout cas pour les premières générations. Le plus ancien fut Ezor. Celle que tout le monde nomma la mère dragon. Elle était la plus ancienne, la plus forte et la plus sage. Pourtant elle ne prit pas le pouvoir, préférant le laisser à une connaissance de toujours Freedze. C'est lui qui s'occupait de gouverner pendant plus de six cents ans avant de rencontrer ceux qui allaient devenir leurs ennemis éternelles: les phénétris.

En effet, les phénétris étaient à la base des oiseaux enflammés qui évoluèrent aussi pour bénéficier d'une apparence semblable au tergile. Mais ils appelaient cela la forme terrestre. Pour eux ce n'était rien de plus que leur forme permettant de s'accoupler. Les premiers Phénétris moururent à la fin de leur vie. Ils n'eurent pas de longévité comme les dragons. Pourtant l'un d'entre eux découvrit une alternative: s'embraser quand ils sentent la fin de leur vie venue. Voilà donc comment ils parcoururent le temps, en prenant feu pour se rajeunir de plusieurs années. Les Phénétris ne connaissaient pas les dragons car ils vivaient dans les volcans, mais cette capacité et leur forme terrestre leur permirent de partir à la découverte eux-aussi. La première rencontre entre dragons et phénétris se passa très bien. Le problème arriva avec les jeunes générations et leurs différents. Voilà la guerre de Gamaroth, celle des dragons et des phénétris en raison de racisme des races entres elles.

Pourtant, ce fut un dragon qui stoppa cette guerre. Un dragon bien connu qui parcourait le monde et qui découvrit la dernière des races sur Gamaroth. Ezor, suivie des nécromanciens menaça de prendre part elle aussi à cette guerre et de détruire ce monde. La faculté des nécromanciens à ramener les morts à la vie pour les manipuler terrifiait les dragons qui pouvait se trouver être des leurs par la suite. Les phénix ne virent pas la chose ainsi, jusqu'à ce qu'Aurore, une jeune phénétris rappela le nombre des leurs qui étaient morts. S'ils revenaient, sans nul doute qu'ils pourraient eux aussi utiliser le feu de la vie pour rester éternels et tous les détruire. Tous les clans repartirent réfléchir dans leur coin, tandis que les nécromanciens se faisaient un nid sur la planète pour y vivre tranquillement de leur recherche et expérience. Réanimer des morts leur était possible, les contrôler aussi... mais pas de redonner la vie. C'était un secret que les phénétris avaient bien gardé pour eux et qu'ils ne cessaient de protéger.

Les Phénétris acceptèrent de faire la paix avec les autres races, mais à une condition: les corps des leurs devaient leur être rendus et en aucun cas les nécromanciens ne devaient toucher ou faire des recherches sur un phénétris. Les Dragons eux aussi imposèrent une chose: ils resteraient les gardiens de tout, sages de ce monde. En échange de cela, les nécromanciens étaient acceptés et la guerre stoppée. Les dragons notèrent l'étrange longévité des nécromanciens: ces derniers avaient eux-aussi découvert comment ne plus vieillir. Ils changeaient couramment les éléments de leur corps défectueux. Ils étaient les meilleurs chirurgiens et médecins. Certains dragons cherchèrent Ezor. Mais cette dernière avait encore disparu, laissant juste une note à Freedze disant de ne pas rejeter les nécromanciens pour leur pratique, ils ne faisaient que survivre eux aussi.

Chapitre 5: La troisième Planète

Estriya. Cette planète fut entièrement composé de forêt, de plaine et de montagnes souvent près des océans. La première race fut celle des elfes. Ils furent posés à la lumière sur la terre ferme baigné par la beauté de la nature avec laquelle ils se développèrent. Les elfes avaient une longévité incroyable, tout comme leur beauté... pourtant il arriva que les elfes se dispersent. C'est ainsi que se créa deux factes parmi eux. Les elfes que tout le monde connait et ceux qui partirent vivre sous terre: les drows. Au début leur peau était la même mais à force de vivre dans l'obscurité, elle devint foncé. La plupart eurent les cheveux qui blanchirent, perdant leur couleur naturelle. Gagnant beaucoup en vision nocturne et en renforcement physique, ils perdirent de la vitesse qui leur était connue en tant qu'elfes. Les drows naquirent ainsi, en s'isolant de leur cousin. Petit à petit les deux groupes se mirent à se détester à cause de leur différence.

D'autres elfes, plus neutres par rapport à tout cela, n'aimaient pas l'esprit de supériorité que les leurs avaient développé avec le temps. Détestant toutes ces créations d'édifices, ils étaient plus ce que l'on nommait des elfes sauvages. Pourtant le destin ne leur avait pas réservé cela. Vivant parmi la nature et les animaux, ils apprirent d'eux, les imitant jusqu'à devenir des leurs. C'est ainsi que naquirent les métamorphes. Des elfes capable de se transformer en animaux pour mieux s'adapter à leur environnement. Ils n'ont maintenant plus grand chose à voir avec leur cousin elfes et drows, cependant, contrairement à eux, ils restent en de bons termes avec tous.

Pendant des siècles les elfes et les drows se firent la guerre. Cette dernière partit sur presque toute la surface et s'engouffra dans la terre. Ce que les elfes ne savaient pas, c'est qu'un autre peuple vivait ici depuis pas mal de temps: les nains. Confinés dans leurs mines, ils ne s'intéressaient pas aux autres et c'est lors de la guerre qu'Aradan, prince elfique et Vása, le chef drow rencontrèrent la leader des Nains, celle qui était là depuis la création. La seule et unique créature que le gardien du destin n'avait pas complètement détruite. En effet, la leader, Ronron, était la première création d'un gardien et celle qui revint en premier sur Estriya. Son peuple la suivit mais contrairement aux autres, elle ne vieillissait pas. Pourquoi? Personne ne le savait, cependant elle restait respectée et crainte à cause de ses créations.

Lors de sa rencontre avec l'elfe et le drow, la naine fut très claire: leurs peuples n'avaient pas à venir déranger la tranquillité des nains qui vivaient en paix jusque là. Ils pouvaient se battre n'importe où, sauf chez eux. Sur le coup, les mis en garde n'y crurent pas. Cependant, lorsqu'ils virent ce dont était capable les nains, en créant des armes imprégnés de magie d'une puissance inouïe, ils acceptèrent la condition. C'est ainsi que les nains gardèrent leur lieu en paix, mais non secret car maintenant tous savaient pour leurs existences et bien des elfes/drows voulurent leur armes pour terrasser les ennemis. C'est ainsi que la guerre continua, avec des marchands envoyés pour essayer de récupérer des armes en échanges d'or, en vain. Ronron refusait tout ce qui venait des elfes et des Drows, disant toujours la même chose: ces armes étaient forgés pour plus tard. Pour le jour où une nouvelle grande guerre se ferait et qu'elle serait à nouveau appelé au combat. Ses armes contenaient de la magie, mais pas seulement. Elles étaient bien particulières et seule cette naine savait les forger. La plupart des nains ne faisaient que soustraire les éléments nécessaires aux fabrications. Les forgerons s'occupaient de tout ce qui était des armes basiques. Pour les plus puissantes et particulières, il fallait être disciple de Ronron et ils étaient rares.

Les marchands finirent par laisser tomber. Mais les temps devenaient dure pour les deux clans. Une trêve fut donc mise en place afin de ne pas laisser les deux races s'entretuer. De nos jours, c'est le prince Elwing qui va devoir prendre le pouvoir et trouver une solution pour que la guerre ne reprenne pas. Cependant il ne semble pas être très motivé à cela contrairement à Arwen et Link, deux drows qui souhaitent pouvoir vivre librement partout dans le monde peut importe le prix.

Chapitre 6: La Dernière

Il y en avait quatre. Alors quatre seraient reconstruite. Le gardien du Destin garda la première planète à être créer pour la faire dernière. Celle qui ne comprenait qu'une sorte d'être, les pires qui soient selon le dernier gardien: les humains. Il les remit alors sur Sworim. Cependant, aucun d'entre eux ne posséderait l'immortalité ou la longévité. Leur vie était courte et bien triste. Selon le gardien, le tout était fini. Mais la dernière race aussi évolua. Certains des humains découvrirent très vite qu'ils pouvaient utiliser de la magie. Que c'était des plus naturels chez eux contrairement aux autres. Une différence se fit rapidement et les utilisateurs de magie créèrent leur race, des êtres faits uniquement de magie, créés à partir d'elle. Ils n'avaient plus rien d'humains et étaient devenus les sorciers. Humains et sorciers parvenaient plus ou moins à vivre ensemble. Mais parfois la cohabitation n'était pas des plus évidente pourtant ils y parvenaient. Néanmoins, un humain n'acceptait toujours pas les sorciers, pour lui ils étaient une abomination. Il se mit donc en tête de créer quelque chose que les sorciers ne pourraient pervertir. Pour lui ils lançaient des sortilèges à tout le monde pour être acceptés alors que ce n'était pas le cas. L'homme se nommait Marchi. Il fut le premier et seul à parvenir à créer ce qui allait être le premier cyborg. La naissance de cette race se fit par la création de Reira. L'homme travaillait sur ce projet depuis des années. Mais à la base Reira ne devait pas être un robot de combat ou de destruction. Elle devait être une poupée, une doll grandeur nature faite pour divertir les enfants et les protéger en l'absence des parents. Il avait créer l'enveloppe mais changea le contenu de ses données.

Naquit donc Reira. Le premier cyborg qui avait pour mission de tuer les sorciers. Les exterminer. Pourtant, un jour, lorsqu'elle arriva devant un enfant sorcier, son logiciel fit des siennes. Il restait des données sur la protection des enfants. Elle ne le tua donc pas, mais ses circuits furent endommagés. Marchi était là et devant cela, il décida de tuer lui-même l'enfant et ensuite de réparer Reira. Beaucoup d'entre vous doivent savoir ce qui s'est passé par la suite: Reira tua Marchi pour protéger le petit. Cela mit fin à son circuit car tuer son constructeur était une altercation envers les lois techniques que Reira avait eut. L'enfant utilisa alors un petit sortilège de soins, sans savoir ce qu'était la jeune femme. Des sorciers arrivèrent et virent la pauvre créature. Certains la reconnurent et décidèrent de la tuer, mais suite à l'histoire que leur conta le petit. Ils décidèrent à la place de prendre le robot avec eux pour tenter de lui sauver la vie. Les sorciers ne comprenaient rien à tout ce qui était technologie alors ils testèrent tout un tas de sortilèges de soins et même un de résurrection. Cela fonctionna. Allez comprendre pourquoi, les circuits se mirent en marche. Il fallut environ dix ans pour que Reira soit remise en état. Et quand elle revint dans le monde des humains après avoir remercié les sorciers et avoir fait la paix avec eux, elle découvrit que de nouveaux cyborgs avaient été créés. Heureuse de les voir, son désenchantement fut lourd et encore plus rapide quand elle découvrit qu'ils n'étaient désormais plus que des esclaves de leurs maîtres humains.

Révoltée de voir cela, Reira se mit à construire ses propres cyborgs. Des qui pourraient détruire les maîtres et ainsi libérer les siens. C'est ainsi qu'une guerre cyborg/humains se fit. Jusqu'à ce que le gouvernement humain décide de libérer d'eux-même tous les cyborgs. C'est ainsi que Reira devint la leader des siens. Les cyborgs se trouvèrent une terre tranquille et en firent leur territoire. Avec le temps, les machines et les humains reprirent de bons termes et Reira décida de ne plus jamais refaire la guerre. Elle avait trop vu cela et comprit qu'en réalité... ça ne servait à rien mis à part souffrir. Ses données évoluèrent pour lui faire comprendre qu'il aurait pu y avoir d'autres moyens.

Les humains se calmèrent et le gouvernement qui était fut détruit. Nous sommes cinq ans avant l'heure actuelle et un homme répondant au nom d'Arrow arriva pour faire un coup d'état et remettre un homme au pouvoir. Fini la corruption, la vie impossible. Il décida de mettre un homme juste et droit au pouvoir. Un qu'il épaulerait dans les moments les plus importants: Diaz. Ce dernier devint celui que l'on nommait l'Empereur Diaz et son charisme permit aux trois races de trouver un équilibre. Cela n'empêche pas certains cyborgs et sorciers de se battre car ils sont totalement opposés, mais tous les leaders savaient parler pour trouver terrain d'entente.

Puis le leader des sorciers mourut de vieillesse. Il se nommait Gaal. L'empereur Diaz et l'I.A Reira furent là pour les obsèques, mais aussi une petite fille que personne ne connaissait. Elle arriva avec un sourire et salua tout le monde. Ne cessant de rigoler et de s'amuser, les gens furent choqués de son attitude. Un sorcier du nom de Magio vint la voir pour lui demander de cesser et de respecter la fin de vie de Gaal, mais il ne put la toucher. Rigolant encore une fois, la jeune fille alla vers le cercueil et en fit sortir le fantôme de Gaal. Se retournant vers les autres, elle ajouta:

Bande de bêtas, s'il était vraiment mort, je ne serais pas ici pour lui souhaiter la bienvenue parmi les miens ! Je suis Pina, princesse des âmes. Gaal est un grand chanceux, c'est le seul et unique à rester après sa mort. D'habitude nous n'avons pas de personnes comme lui, il fallait bien que je l'accueille !

Personne ne comprit et la surprise du fantôme était éblouissante. Reira et Diaz ne comprirent pas ce qui se passait, comme le reste de l'assemblée. A une exception: un sorcier du nom d'Eagle. Il vint lui aussi en rigolant.

Alors c'était vrai. La race des âmes existe. On dit que vous êtes le plus ancien des peuples sur cette terre. Humain à la base, puis que vous avez évolué de part votre esprit... vous pouvez être matériels et immatériels. Passer du monde des vivants à celui des morts. Vous existez réellement.

La jeune princesse fit signe de tête oui. Mais ce que le sorcier ne savait pas, c'est que les évolutions de ce style ne se faisait plus maintenant. Gaal était la dernière exception autorisée par le Gardien du Destin pour l'avenir.

Chapitre 7: Situation actuelle

Récapitulons donc tout cela. Nous avons une guerre qui peut éclater entre les elfes et les drows sur Estriya, la découverte d'une nouvelle race sur Sworim, une vie simple et maintenant calme sur Gamaroth. Sans oublier Andevam où une guerre entre les démons et vampires est presque déclarée avec les anges qui risquent d'y participer. En somme un beau bordel et qui pourtant n'est pas terminé. Cette histoire est celle de quatre planètes, mais aussi de l'histoire ancestral qui les relie et qui n'est pas finie. Que se passerait-il si des failles entre ces planètes se faisaient et que tous se rencontraient ?


Revenir en haut Aller en bas
http://magic-and-secrets.forumactif.org/
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mettre un contexte
» Créer une fiche de contexte avec une image en arrière-plan
» Cadre bref contexte + nouveautés + staff + partenaires + boutons de vote
» Demande d'avis sur mon contexte One Piece
» [Basil] Demande de mise en page

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Publicité et d'Entraide © Xixi'Pub :: Nurserie :: Ozdrayus-